Il s’agit d’un film historique retraçant la catastrophe d'un sous-marin nucléaire dans les années 2000...

L’un des futurs projets cinématographiques d’EuropaCorp, Kursk, voit une coupe drastique dans son scénario : celle du personnage de Vladimir Poutine, ancien président russe, qui devait apparaître dans ce film catastrophe inspiré de faits réels. The Hollywood Reporter affirme que les passages du scénario où apparaît le personnage ont finalement été supprimés pour des raisons encore inconnues. Visiblement le choix de couper Vladimir Poutine viendrait de Luc Besson lui-même, président d'Eurpacorp et donc producteur du film, qui avait pour souhait d’orienter le scénario plutôt vers le drame et la catastrophe que vers l’incidence politique.

Kursk revient en effet sur la tragédie du sous-marin nucléaire K-141 Koursk qui a coulé après avoir subi deux explosions faisant état d’une centaine de morts. Vladimir Poutine, alors en fonction depuis seulement trois mois à l’époque, devait apparaître dans le film sous forme fictionnelle. Le film n’a pas encore de date de sortie prévue pour le moment. On sait seulement que c’est le danois Thomas Vinterberg (La Chasse, La Communauté) qui réalise et que l’on retrouve au casting Colin Firth, Léa Seydoux et Matthias Schoenaerts.

 

Météo

Bassin lémanique

11°C | 23°C

Ciel plutôt dégagé. Minimales : 11 ºC.

Voir la météo de la région ...

Découvre les artistes