En remportant le Festival de la chanson italienne de Sanremo, le chanteur italien, de père égyptien, a fait tiquer le ministre de l'Intérieur…

«Je suis un Italien, je suis né et j’ai grandi à Milan, ma mère est sarde et mon papa égyptien. Je suis italien à 100 %». Mahmood, 26 ans, de son vrai nom Alessandro Mahmoud, n'a pas hésité à préciser les choses ce dimanche en conférence de presse...

La nuit dernière, il s'est imposé devant vingt-trois autres artistes au 69e Festival de la chanson italienne de Sanremo. Comme c'est le cas à chaque fois, le vainqueur se voit offrir de défendre les chances transalpines lors de la finale de l’Eurovision. Celle-ci est prévue à Tel-Aviv le 18 mai prochain. Une opportunité qu’il a acceptée dès la conférence de presse qui a suivi la retransmission du show sur la Rai Uno.

«La plus belle chanson italienne ?»

Mais son triomphe a été diversement apprécié en haut lieu. Après l’annonce de sa victoire, le ministre de l'intérieur et représentant de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, a fait savoir que Mahmood ne lui plaisait pas: «Mahmood… Mais… La plus belle chanson italienne ? Moi, j’aurais choisi Ultimo, et vous, qu’est-ce que vous dites ?» a lancé le ministre de l’Intérieur italien. Durant la semaine, il avait fait savoir qu’il aurait préféré «plus d’auteurs-compositeurs italiens» dans la sélection de Sanremo.

Mahmood troisième des votes du public

Cela dit, le public avait voté comme lui. A l’issue du second tour du vote, alors qu’il ne restait plus que trois chansons en lice, Mahmood a obtenu 14,10 % des suffrages des téléspectateurs. Il était largement devancé par le trio Il Volo (39,40 %) et Ultimo (46.50 %). Ce sont ensuite les journalistes de la salle de presse et un jury d’experts qui ont fait pencher la balance en faveur de Mahmood. Au classement final, il termine premier avec 38.90 % des voix, devant Ultimo (35,60 %) et Il Volo (25,50 %).

Le choix de l'ex !

Du côté des enthousiastes, une réaction a attiré l’attention en Italie, celle de l’ex-compagne de Matteo Salvini, l’animatrice Elisa Isoardi. Selon elle, la victoire de Mahmood est «la démonstration que la rencontre des différentes cultures génère de la beauté», a-t-elle tweeté à son tour...

Découvre les artistes