Pete Hines, vice-président du marketing chez Bethesda Softworks s'est entretenu avec Metro autour des relations de l'éditeur avec Nintendo.

 Mais, bien caché au milieu de l'interview, une déclaration de Pete Hines devrait faire vibrer les fans de blazko le barjo : Wolfenstein III est en développement chez Machine Games. En effet, lorsque Game Central tente le coup en demandant à Hines de l'assurer qu'un nouvel opus arrivera, la réponse se fait claire :

 "Absolument, nous faisons Wolfenstein III. Ils (Machine Games) ont dit sur scène qu'ils faisaient une pause dans l'histoire principale pour faire cette chose là (Youngblood). Mais nous voulons tous voir comment cela se termine."

Evidemment, aucune image ni information supplémentaire n'ont été données, il faudra désormais s'armer de patience pour savoir ce que nous réserve ce troisième opus de la série principale.

 Annoncé en août dernier sur Nintendo Switch, Diablo III : Eternal Collection était jusqu'à aujourd'hui attendu pour la fin d'année sans plus de précision. C'est désormais de l'histoire ancienne puisque vient d'annoncer cette dernière.

 Ainsi, la version du titre, dotée de tous les contenus additionnels sortis, à savoir Reaper of Souls, le Necromancien et le set d'armure Ganondorf en plus, sortira sur la console hybride de Nintendo le 2 novembre prochain au prix de 59,99 €, en physique comme en dématérialisé.

 Acheter le jeu vous procurera 300 points My Nintendo, mais vous demandera également 13,3 Go d'espace libre en cas d'achat sur l'eShop.

 La création de l'ambitieux Cyberpunk 2077 se poursuit chez CD Projekt RED, dont l'équipe s'est récemment confiée au sujet de l'imposante tâche qu'elle s'est fixée avec ce RPG futuriste…

 Connaissant le passif du studio polonais et ayant vu le récent aperçu de gameplay, on imagine que la ville dépeinte dans Cyberpunk 2077 sera massive et riche en contenus, ce qui demande sans doute plus de travail que jamais aux développeurs. Interrogés dans le dernier numéro du magazine EDGE, le producteur Richard Borzymowski et le responsable de l'animation des cinématiques Maciej Pietras ont expliqué :

 "The Witcher 3 n'était pas moins complexe, mais il était complexe d'une différente manière. Lorsque nous avons créé son monde, nous avions bien ces vastes espaces ouverts, qu'il fallait remplir. Ce n'était pas plus simple mais ces forêts et ces prairies pardonnent davantage. Si un arbre est un peu trop sur la droite, c'est exactement comme cela dans la nature. Mais si vous espacez trop un bâtiment par rapport à un autre dans une ville, cela va se voir et vous devrez tout décaler.

(...) Nous avons un système d'animations complètement nouveau, et nous avons totalement repensé notre approche. Nous avons un nouveau studio de mocap, et un système d'animations basé sur les muscles. Nous avons une nouvelle façon de générer la synchronisation labiale. Nous avons une nouvelle approche concernant la création d'environnements ; au lieu de travailler sur tout un vaste monde nous créons des préfabriqués que nous plaçons et ajustons différemment. Une autre chose, c'est tout simplement notre moteur, que nous avons décidé de pousser très loin, tout en travaillant dur sur l'optimisation, afin d'être sûrs de pouvoir faire fonctionner le jeu sur les consoles de génération actuelle."

 Contrairement à 2K Games, Valve et Blizzard, EA ne s'est pas encore plié à la réglementation belge contre les loot boxes, considérées dans certains cas, dont celui des jeux Fifa avec le mode "Ultimate Team", comme des "jeux de hasard". La justice va donc passer à l'action, en menant d'abord une enquête judiciaire contre EA.

 En mai dernier, le PDG d'Electronic Arts Andrew Wilson expliquait que, selon leur point de vue, les loot boxes ne rentrent pas dans la catégorie des jeux de hasard et d'argent, et ne doivent pas être traitées comme telles. L'homme défendait alors cette vision en expliquant que dans le mode FUT de Fifa, qui propose de collectionner des cartes de footballeurs, les joueurs reçoivent systématiquement un nombre spécifique d'objets dans chaque paquet. La vision de la Commission des jeux de hasard belge est tout autre, puisque l'institution gouvernementale considère que les loot boxes constituent un jeu d’argent illégal dans la mesure où les joueurs ne connaissent par leur contenu avant de les acquérir.

Quatre mois plus tard, contrairement à 2K Games (NBA 2K) et Blizzard (Overwatch, Heroes of the Storm) qui ont récemment retiré les microtransactions pour les loot boxes de leurs jeux en Belgique, l'éditeur américain campe sur ses positions et fait de la résistance, si bien qu'il va devoir faire face à la justice belge. Comme le rapporte le site Metro.be, le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête judiciaire contre EA, qui refuse de se plier aux lois locales. Les procureurs décideront ensuite si une action légale doit être menée et si l'affaire doit se poursuivre au tribunal.

 Parmi les grandes séries que les joueurs aimeraient revoir un jour, nous avons quelques créations du studio Ubisoft. Si Beyond Good & Evil s'apprête à recevoir sa suite, du côté de Splinter Cell, les choses sont plus compliquées.

 Voilà plusieurs E3 que nous espérons voir Sam Fischer apparaître en fin de conférence Ubisoft, pour le fameux "one more thing" typique de la firme française. Cette année encore, la déception fut au rendez-vous, mais Yves Guillemot vient nous rassurer une nouvelle fois, Splinter Cell reviendra. Il l'a en effet affirmé à nos confrères de GameSpot dans une interview parue ce week-end :

 "Je vais vous décevoir parce que je ne peux pas vous répondre de manière précise, mais chaque licence que nous avons et chaque personnage, nous voulons les voir vivre sur le long terme. Donc un jour, vous le reverrez, mais je ne peux pas vous donner plus de détails."

 La grande messe du jeu vidéo japonais approche à grands pas et Sony, fer de lance de l’industrie, n’a pas manqué son rendez-vous avec la presse. En amont du Tokyo Game Show qui se tiendra du 20 au 23 septembre prochain, le constructeur a organisé un événement afin de présenter son catalogue de jeux à venir en 2018 et 2019. Et si nous étions en droit d’attendre de plus amples informations sur les nombreuses exclusivités de la PlayStation 4, éditeurs et studios n’ont pas manqué de nous surprendre.

 Entre révélations…

 Le succès d’une conférence repose principalement sur le nombre et la qualité des annonces. Si la majorité des vidéos présentées se contentait de confirmer le futur catalogue de la PS4, ce PlayStation LineUp Tour 2018 s’est distingué par la révélation de trois nouveaux titres. Cygames, studio habitué aux productions sur mobiles, fut le premier à entrer dans l’arène avec une bande-annonce de Project Awakening. Cet Action RPG encore bien mystérieux nous a interpellé de par la qualité de l’animation et des visuels lors d’une séquence de traque et un combat épique.

Si l’annonce d’une nouvelle adaptation des légendes du Roi Singe semblait anecdotique, celle de Sega pique notre curiosité. Judge Eyes se présente comme un jeu mêlant phases d’enquête et action enrobé dans un polar moderne reposant sur la plume des scénaristes du studio et une mise en scène maîtrisée. Les parallèles avec les aventures de Kazuma Kiryu dépassent ici la seule utilisation du Dragon Engine. L’amour du studio Yakuza pour le 7e Art transpire une fois de plus. Dans un tout autre registre, SNK en a profité pour braquer les projecteurs de la conférence Sony sur Samurai Spirits, l’héritier de la série de jeux de combat débutée en 1993. Le style graphique encré et la violence des effets visuels nous rappellent aux bons souvenirs de cette époque Arcade révolue en compagnie des personnages iconiques de la saga. Samurai Spirits sortira en 2019 au Japon.

… et confirmations

L’ensemble des éditeurs japonais se sont donnés rendez-vous lors de ce PlayStation LineUp Tour 2018… l’occasion rêvée pour (re)découvrir, vidéos à l’appui, les productions phares "made in" Japon. Après avoir offert aux fans, un premier aperçu du monde de Big Hero 6 pour Kingdom Hearts III, Square Enix parle aux nostalgiques avec le remaster de Final Fantasy Crystal Chronicles destiné à la PlayStation 4 et la Nintendo Switch en 2019. Left Alive, un Shooter tactique aux faux airs de Metal Gear Solid, complète le catalogue nippon de l’éditeur.

Ce fut ensuite le tour de Bandai Namco et de son Monster Hunter-like de prendre la parole. God Eater 3 s’est contenté d’une brève apparition sous un déluge d’effets pyrotechniques pour rassurer les amateurs de chasses fantaisistes. Sekiro Shadows Die Twice le nouveau jeu d’action de From Software édité par Activision prenant place dans un Japon féodal fantastique, patientait tapi dans l’ombre avant de dégainer un nouveau trailer toujours aussi nerveux. Et les franchises de renom se sont bousculées tout au long de cette conférence Sony. Capcom poursuit sa campagne de communication autour de Resident Evil 2 Remake et Devil May Cry 5, deux titres prévus pour le premier trimestre 2019. Et il en va de même pour Dead or Alive 6 qui s’est offert de précieuses minutes sur le ring épicées par des environnements interactifs incluant monstre tentaculaire et tyranosaure.

Une valse d’exclusivités...

Sony mise depuis plusieurs années sur des expériences solo fortes et le Tokyo Game Show 2018 le prouve une fois encore. Ghost of Tsushima et Death Stranding ont fait acte de présence et assurent le spectacle avec des vidéos d’excellente facture. Cependant, la surprise était sous nos pieds. La franchise Gungrave ressort d’outre tombe non sans une aura de mystère. A l’exception du chara-design du héros, Gungrave G.O.R.E. s’est montré avare en information. Seconde annonce de ce PlayStation LineUp Tour 2018 exclusive à la PlayStation 4, Project Prelude Rune est le premier RPG du studio Istolia, la structure créée en 2017 par Square Enix. Développé sous Unreal Engine, ce projet s’inspire entre autre de la série des Tales of et se dote d’une direction artistique colorée proche de l’esthétique "manga"... grand classique du J-RPG moderne.

Le PlayStation VR à l’honneur..

Sony n’a pas abandonné son casque de réalité virtuelle et compte bien abreuver les possesseurs du PlayStation VR en nouvelles expériences tout au long des mois à venir. Ce n’est pas moins d’une dizaine de titres VR qui furent présentés durant la conférence Sony. Rythme (Space Channel 5 VR, Beat Saber, DeeMo Reborn), aventure (Déraciné), plate-Forme (Astro Bot Rescue Mission), FPS (Kill X, Blood & Truth)... il y en aura pour tous les goûts sans oublier Everybody’s Golf VR.

l’Ouest rien de nouveau

Il fallait s’y attendre et nous en avons eu la confirmation. Seuls les jeux japonais ont eu voix au chapitre durant ce PlayStation LineUp Tour 2018. A l'exception d’une présentation du mode Blackout de Call of Duty : Black Ops IIII et d’une bande-annonce de Red Dead Redemption II, les productions occidentales sont restées muettes. On notera tout de même la présence de Tom Clancy's The Division, Anthem et Fallout 76 lors d’un tunnel de jeux pour conclure la conférence.

La production vidéoludique japonaise se porte extrêmement bien. A la vue des jeux présentés et des annonces toutes fraîches, l’avenir de l’industrie et plus particulièrement de la PlayStation 4 s’annonce radieux. Genres et univers y sont fièrement représentés et promettent de grands moments manettes en mains en 2018 et 2019.

 

 L'arrivée de la mise à jour 5.40 de Fortnite a un jour de retard. Une mise à jour attendue par les joueurs, qui propose un nouveau mode de jeu ainsi qu'un objet plutôt sympa : le grappin dit "Cramponneur". Mais voilà, la 5.40 fait pour le moment surtout parler d'elle pour les nombreux bugs qui en découlent (freezes, défi irréalisable etc...), Epic Games a déjà réagi et annoncé travailler sur des solutions.

 C'est dans la soirée d'hier que le compte Fortnite FR s'est mis à tweeter à propos de plusieurs dysfonctionnement récalcitrants. Une série de trois tweets qui tape tour à tour sur : des défauts de chargement sur le mode Sauver le Monde, des problèmes de freezes et de performance, mais également un nouveau défi totalement irréalisable.

 Sur ces trois problèmes majeurs seul le premier concernant le mode Sauver le Monde a été réglé pour le moment. N'hésitez donc pas à mettre votre client Epic Games à jour pour bénéficier du correctif. Pour ce qui est des deux autres, la boîte américaine a déjà annoncé bosser dessus et plus d'informations devraient être disponibles dans la journée.

 

 On le sentait venir et c'est désormais officiel, Final Fantasy XV: Pocket Edition HD est dès maintenant disponible digitalement sur PS4 et Xbox One. La Switch aura également le droit de voir debarquer Noctis sur son market, mais il faudra patienter un peu plus alors qu'aucune date n'a été annoncée.

 Vous pouvez d'ores et déjà faire un tour sur le Playstation Store et procéder à l'achat du jeu, qui arrive avec une petite promotion sympathique qui le fait passer de 29,99€ à 17,99€, alors qu'il en est de même sur Xbox. Ces deux réductions seront disponibles uniquement pendant la première semaine de lancement, l'occasion de redécouvrir Final Fantasy XV dans une version simplifiée en mode "Chibi", mais qui suit tout de même son scénario.

 Alors que le Nintendo Direct prévu ce soir a été repoussé à cause d'un séisme sur Hokkaido, il semblerait que Nintendo ait laissé passer sur son site le nom du prochain Yoshi, prévu sur Nintendo Switch l'année prochaine.

 En effet, plusieurs joueurs ouvrant le site Nord-Américain de Nintendo ont eu le temps d'apercevoir une fiche mise à jour du jeu Yoshi, qui s'appellerait ainsi Yoshi's Crafted World. Bien évidemment, Nintendo a corrigé tout cela, mais de nombreuses captures d'écran ont pu être faites, permettant d'authentifier l'information.

 Il est rare que Nintendo provoque lui-même ses fuites, mais on peut mettre celle-ci sur la relative urgence générée par le séisme, intervenant deux jours après le passage du typhon Jebi. Dans tous les cas, il ya de fortes chances que l'information soit officialisée lors du Nintendo Direct, dont la nouvelle diffusion sera annoncée prochainement.

 

 

Si de nombreux joueurs ont profité d'avoir une Nintendo Switch pour se lancer dans Fortnite, ces derniers ont constaté des problèmes techniques s'aggravant à chaque mise à jour. Epic Games a pu les cibler, et travaille actuellement à un correctif.

 En effet, le développeur du Battle Royale a mis en lumière des soucis d'affichage des modèles 3D, refusant de se charger correctement, ainsi que des performances globales se dégradant à chaque mise à jour. Désormais, Epic travaille avec Nintendo et vise la mise à jour 5.40 pour appliquer un correctif viable :

 "Les joueurs Switch ont signalé des problèmes avec les modèles (3D) et l’environnement qui ne sont pas affichés correctement, ainsi qu’une augmentation des incidents qui se sont apparemment aggravés à chaque mise à jour. (...) Nous avons trouvé un problème avec les performances de chargement se dégradant par rapport aux correctifs ultérieurs. Nous travaillons avec Nintendo sur un correctif visant la cause fondamentale de ce problème, en ciblant la version 5.40. Les résultats des tests internes sont positifs et nous espérons que cela améliorera considérablement la situation."

De plus Epic Games note une augmentation des soucis lorsque le titre est installé sur une carte SD et conseille à ceux qui le peuvent de réinstaller le tout sur le stockage système directement.

 Alors qu'Anthem s'est un peu plus dévoilé lors de la PAX West avec une nouvelle bande-annonce de gameplay, BioWare aurait indiqué quelque chose qui devrait intéresser du monde : la gratuité des contenus additionnels solos.

 Relayée par le site Gamerant, l'information aurait été dévoilée lors du panel dédié au jeu, mais BioWare n'en a pas dit plus, et n'a pas non plus précisé la nature de ces contenus, qui n'arriveront qu'après le lancement du jeu en février prochain.

 Entre ça et l'absence de lootboxes dans le titre, on se demande bien quel modèle économique comptent adopter EA et Bioware, vu qu'ils désirent faire durer le titre. Dans tous les cas, les joueurs pourront, peu de temps avant la sortie, essayer une démo basée sur un extrait du jeu final.

 

Météo

Bassin lémanique

15°C | 29°C

Ciel plutôt dégagé. Quelques chaleurs. Maximales : 29 ºC. Vents ENE et variables.

Voir la météo de la région ...

Découvre les artistes