Très aimé de ses joueurs, CD Projekt RED entretient son image de chevalier blanc du jeu vidéo avec une politique affirmée concernant les DLC. Après la polémique récente sur les lootboxes, le cofondateur du studio, Marcin Iwinski, s'est exprimé chez nos confrères de PCGamesN.

 Ce dernier commence ainsi par rappeler la position de CD Projekt face aux DLC :

 "Notre position est assez simple et on pouvait la voir dans toutes nos sorties précédentes. Si vous achetez un jeu à prix complet, vous devriez obtenir un gros contenu poli, qui vous donnera de nombreuses heures de jeu. Il n'y a pas de meilleur responsable communication qu'un joueur heureux recommandant votre titre à leurs amis."

Mais nous pensons alors à Gwent, le jeu de cartes, qui se trouve être free-to-play, et dans lequel les micro-transactions peuvent rapidement faire grimper la facture. Mais Iwinski se défend de les avoir rendues nécessaires :

"Le choix vous appartient, et les seules choses que vous payez sont du temps et de la commodité."

Concernant les lootboxes, il regrette le manque de recul des décideurs qui oublieraient de se mettre dans la peau des joueurs :

"Les choses ont souvent l'air bonnes dans un tableur, mais les décideurs ne se posent souvent pas la question suivante : "Comment les joueurs se sentiraient-ils, l'offre est-elle juste ?" Les joueurs sont de retour, et j'espère vraiment que cela va changer notre industrie pour le mieux."

De son côté, CD Projekt RED travaille actuellement sur Cyberpunk 2077, pour lequel se murmure une présence lors de l'E3 2018.

 

Météo

Bassin lémanique

13°C | 24°C

Ciel plutôt dégagé. Plus frais. Maximales : 25 ºC. Vents NE soufflant de 10 à 15 km/h.

Voir la météo de la région ...

Découvre les artistes