Le rappeur américain Kanye West est accusé d'avoir utilisé un sample sans autorisation. Il a une bonne excuse…

Kanye West est attaqué pour avoir utilisé une voix d'enfant dans l'intro d'«Ultralight Beam». Les parents de Natalie Green demandent une partie des royalties dégagées de la vente du morceau, présent sur l'album «The Life of Pablo». Selon TMZ, ils affirment qu'ils n'ont pas permis que la prière de la fillette de 4 ans soit samplée à partir d'une vidéo privée postée sur YouTube.

L'histoire est en réalité plus complexe qu'il n'y paraît, puisque le rappeur a bel et bien obtenu l'autorisation d'utiliser le son. Le couac, c'est qu'elle a été donnée par la mère biologique de Natalie et non par le couple Green, parents de la petite depuis son adoption en 2012.

Météo

Bassin lémanique

0°C | 12°C



Voir la météo de la région ...

Découvre les artistes