Depuis sa sortie l'année passée, la Nintendo Switch intéresse beaucoup Bethesda Game Studios, qui porte plusieurs de ses créations sur cette machine, avec l'aide de Panic Button notamment. De ce fait, on peut se demander à quelle franchise passera ensuite l'entreprise américaine.

 Skyrim, DOOM, Wolfenstein II : Bethesda a déjà envoyé plusieurs de ses univers sur la console de Big N, et parmi les absents on retrouve l'une de ses plus grandes licences : Fallout. Néanmoins, le développeur n'a pas pour projet actuel de porter le dernier opus sur la Switch, comme l'a expliqué le directeur créatif et producteur exécutif Todd Howard à Gamereactor :

 "Ce n'est pas quelque chose que nous explorons en ce moment. Nous trouvons que la Switch est une excellente plateforme - c'est la première fois que nous avons travaillé main dans la main avec Nintendo, sur Skyrim ; elle propose vraiment une très bonne expérience et nous créerons assurément d'autres choses dessus, mais actuellement ce n'est pas Fallout 4."

 Toujours aussi populaires après de nombreuses années d'existence, les Pokémon auront bientôt le droit à leur première incursion sur Switch via Pokémon Let's Go, Pikachu et Let's Go, Évoli. Cela n'empêchera pas Nintendo de continuer à soutenir ses productions précédentes.

 Ainsi tous les amateurs des versions Ultra Lune et Ultra Soleil auront le droit à de nouvelles créatures légendaires, en l'occurrence Boréas et Fulguris. Ces deux membres du trio des génies seront ainsi récupérables du 6 au 22 juillet prochain en se rendant, comme d'habitude, dans la section des options puis, "Cadeau mystère", "Recevoir un cadeau" et enfin, "Via Internet". Notez par ailleurs qu'il ne sera possible d'obtenir qu'un seul de ces deux Pokémon, cela dépend de votre version.

 Accusé de "d'escroquerie flagrante" après la publication de Westworld sur mobile, Warner Bros s'est aujourd'hui exprimé sur cette plainte déposée par Bethesda, et réfute tout ce qui est avancé par l'éditeur de Fallout.

 Comme vous pouvez le lire dans cette news, publiée la semaine dernière, Bethesda estime que Behaviour Interactive a recopié une partie du code de Fallout Shelter, allant même jusqu'à y laisser les bugs présents dans les premières versions du titre. Aujourd'hui Warner Bros conteste tout cela auprès de nos confrères de GamesIndustry, même s'il admet que le concept de Westworld est similaire à Shelter :

 "En tant que l'un des principaux créateurs mondiaux de la propriété intellectuelle, y compris la série télévisée révolutionnaire Westworld, Warner Bros. a un profond respect pour les droits de propriété intellectuelle. (Les accusations de) Bethesda Softworks indiquant que le jeu mobile Westworld utilise incorrectement le code source de Fallout Shelter sont aussi surprenantes que non étayées. Warner Bros a été assuré par le développeur du jeu, Behaviour Interactive, que les allégations de Bethesda sont fausses et qu'aucun code de Bethesda n'a été utilisé dans le jeu. En outre, contrairement à l'accusation sans fondement de Bethesda, Warner Bros n'a jamais demandé d'utiliser le code de Fallout Shelter dans Westworld."

Pour rappel, Bethesda demande actuellement à ce que Westworld soit retiré de la vente sur iOS et Android.

 Le mois de juillet approche à grandes enjambées et ainsi comme son concurrent, Microsoft dresse la liste des jeux à récupérer sans coût supplémentaire par les abonnés à son service premium, le Xbox Live Gold.

 Et on a affaire à un mois sous le signe des jeux indés du côté de la Xbox One, avec dans un premier temps Assault Android Cactus, un twin stick shooter signé Witch Beam et disponible du 1er au 31 juillet. Du 16 juillet au 15 août, les possesseurs de la console pourront également télécharger le jeu de réflexion coopératif Death Squared, conçu par SMG Studio.

 Les personnes jouant sur Xbox 360, mais aussi comme toujours sur Xbox One via la rétrocompatibilité, bénéficieront quant à elles de titres plus musclés : tout d'abord le jeu de baston Virtua Fighter 5 Final Showdown, du 1er au 15 juillet, puis durant la seconde quinzaine Splinter Cell Conviction, dans lequel un Sam Fisher fâché brise des mâchoires pour venger la mort de sa fille.

 Sa longue présentation durant le Nintendo Direct E3 2018 nous a permis d'en attester : Super Smash Bros. Ultimate proposera un contenu colossal. Si nous savons que tous les combattants représentés dans les précédents jeux de la licence seront réunis, la question de savoir si ce sera également le cas pour les arènes se pose. Nintendo y a répondu par la négative.

 Durant l'E3 2018, le magazine Famitsu a participé à une session de questions-réponses portant sur Super Smash Bros. Ultimate en compagnie de représentants de Nintendo. L'occasion d'apporter une précision : non, toutes les arènes des précédents jeux Smash Bros. ne seront pas incluses dans ce nouvel opus Nintendo Switch, même si l'on sait déjà qu'il en proposera au moins 84 (elles sont par ailleurs toutes listées ici). On imagine que seulement une poignée d'entre elles seront donc laissées de côté. Dans le lot des arènes déjà connues, on en trouve cinq inédites, dont New Donk City (Super Mario Odyssey), la Tour du Prélude (The Legend of Zelda : Breath of the Wild) et les Tours Girelle (Splatoon).

Rappelons aux intéressés que Nintendo présente chaque jour petit à petit le contenu de Super Smash Bros. Ultimate sur le site officiel du jeu.

 Avec son grand nombre de joueurs et un public pouvant parfois être très jeune, Fortnite s'expose naturellement aux fraudes, abus et autres escroqueries. Visiblement, les cas sont suffisamment nombreux pour inciter Epic Games à diffuser actuellement une note informative pour se prémunir de ces problèmes.

 Ainsi, il apparaît que de nombreux sites tentent de vendre ou d'offir des V-bucks (monnaie virtuelle). Certains d'entre eux immiteraient même particulièrement bien, soyez donc vigilants et vérifiez l'url. Si Epic n'en donne malheureusement pas la liste, il conseille évidemment, afin d'être tranquille sur ce point, de ne visiter que ses sites officiels, Fortnite et Epic Games. De plus, l'éditeur rappelle que hors connexion, vous n'avez jamais à fournir vos identifiants. Si toutefois vous avez peur de vous faire avoir même en faisant attention, vous pouvez activer une authentification à double facteurs via les paramètres de compte.

 

 Annoncé fin mai et présenté plus en détails lors de la conférence E3 de Bethesda, Fallout 76 promet de changer nos habitudes en intégrant une composante online à la formule du développeur américain. Le directeur de la communication Pete Hines est revenu sur les attentes des joueurs en interview.

 Comme l'a fait remarquer "Uncle Pete" à nos confrères de Gamereactor, une partie du public a estimé face à l'annonce du multijoueur qu'il aurait affaire à un MMO où nous nous ferons constamment tuer par d'autres joueurs. Il a tenu à les rassurer en confiant que l'expérience serait singulière et équilibrée :

 "Le fait est que le jeu ne rentrera pas dans le moule, parce que c'est ce que fait Bethesda Game Studios. (...) Je pense que lorsque davantage d'informations seront données, les gens comprendront que l'on parle de douzaines de joueurs et pas de centaines, que ce sera post-apocalyptique, que vous ne pourrez pas vous faire poursuivre et tuer à l'infini par la même personne, que nous voulons que les joueurs fassent du roleplay."

Nous pourrons nous en convaincre le 14 novembre 2018 sur PC, PS4 et Xbox One, et en beta avant cela.

 Annoncé en 2015 alors que la Switch s'appelait NX, Dragon Quest XI n'en finit plus de se faire attendre sur la console hybride. C'est à ce titre que nos confrères de Polygon sont allés interroger Takeshi Uchikawa, Hokuto Okamoto et Hikari Kubota, dont les réponses sont marquées par la nervosité.

 La journaliste, Allegra Frank, a donc naturellement demandé où en était la version Switch, promise il y a trois ans, ce à quoi Okamoto a répondu :

 "Nous sommes dessus. Nous sommes toujours en train de faire le jeu. Je ne peux rien dire de plus."

Visiblement, cela n'a pas convaincu la journaliste, qui est revenu à la charge en demandant pourquoi cela prenait autant de temps et s'ils avaient planifié un développement si long. La réponse a été tout aussi vague, laissant transparaître de la nervosité, puisque Okamoto a fait savoir par son traducteur qu'il fallait arrêter d'en parler :

"Quand nous avons annoncé Dragon Quest XI, la Switch n'était pas encore sortie, et le kit de développement n'a pas été finalisé. Les spécifications matérielles n'étaient pas encore disponibles, mais nous nous disions "Nous pouvons gérer cela. Nous pouvons mettre le jeu sur Switch."

Cela n'augure pas une sortie prochaine du titre sur la machine de Nintendo, mais les versions PC et PlayStation 4 seront elles disponibles dès le 4 septembre prochain.

 Les informations continuent de sortir autour du remake de Resident Evil 2 Remake, notamment autour des deux scénarios du titre original.

 En effet, dans l'épisode original, chaque personnage joué permettait au joueur de découvrir des scènes inédites avant d'arriver à l'une des quatre fins. Mais au micro de Rely on Horror, comme relayé par nos confrères de Gameblog, les producteurs du jeu ont annoncé la disparition du principe :

 "Nous souhaitons toujours recréer la sensation de découvrir les deux faces d'une même histoire à travers les yeux de chacun des personnages. C'est pourquoi nous avons une campagne pour Leon et une pour Claire. Elles seront séparées et vous pourrez choisir avec qui commencer. Nous avons simplifié légèrement les choses, et rendu le tout plus élégant en éliminant la distinction entre scénario A et B en fusionnant en une seule histoire tout ce qui arrive aux protagonistes (...)."

Pour Yoshiaki Hirabayashi, il s'agit surtout de correspondre aux manières actuelles de jouer, dans lesquelles, selon lui, les joueurs rechigneraient à recommencer X fois un jeu pour en découvrir les variantes de l'histoire.

Resident Evil 2 est daté au 25 janvier 2019 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

 Après avoir fuité puis s'être largement présenté sous les yeux de Panthaa et de Iah durant l'E3, Assassin's Creed Odyssey nous en dit un peu plus sur sa conception et notamment sur les acteurs choisis.

 Ainsi, et comme rapporté par nos confrères de VG24/7, Ubisoft a choisi de recruter des acteurs grecs ou d'origine grecque pour élaborer les personnages du jeu. C'est en tout cas ce qu'a déclaré Lydia Andrewn directrice audio du jeu :

 "Ce que nous avons essayé de faire, c'était de chercher des acteurs grecs ou d'ascendance grecque. Nous avons vraiment senti que c'était une belle opportunité pour nous de plonger dans la culture de la Grèce et, évidemment, de la Grèce antique. Vous pouvez avoir un grand acteur qui est génial pour les accents, et c'est fantastique, mais vous pouvez également trouver de grands acteurs grecs et travailler avec eux aussi."

Nos confrères ont également été en mesure de préciser que Kassandra sera doublée en VO par Melissanthi Mahut, déjà présente sur Assassin's Creed Origins, et qu'Alexios sera incarné par l'acteur grec Michael Antonakos.

 Si vous avez suivi l'E3 2018 et plus particulièrement l'actualité de Nintendo, vous avez sans doute remarqué que le constructeur mise beaucoup sur Super Smash Bros. Ultimate pour sa fin d'année 2018. Une décision qui n'a pas fait l'unanimité auprès des joueurs (surtout pour ceux qui n'aiment pas la série ou ne s'y intéressent pas), et qui n'a apparemment pas convaincu les actionnaires non plus.

 Voulaient-ils plus de jeux annoncés ? Voulaient-ils une accélération dans la stratégie "mobile" de Nintendo ? Ou peut-être voulaient-ils juste Waluigi dans Super Smash Bros. ? Toujours est-il que les actionnaires ne semblent pas avoir été pleinement satisfaits du Nintendo Direct de la semaine passée. Bien qu'aucun d'entre eux ne se montre généralement en public pour développer ses pensées, on peut deviner que les actionnaires ne sont pas spécialement convaincus que Nintendo puisse atteindre son objectif, qui est d'écouler 20 millions de Switch supplémentaires pour l'année fiscale en cours, avec Super Smash Bros. Ultimate et Pokémon Let's Go Pikachu / Let's Go Évoli en seuls gros jeux prévus. Un doute qui a fait baisser l'action de Nintendo de plus de 9% depuis la diffusion du Nintendo Direct.

Une chute dont Nintendo devrait se remettre, puisque le cours de l'action n'est pas aussi bas qu'il avait pu l'être en fin de vie de la Wii U, mais qui survient au moment où Shuntaro Furukawa doit prendre la présidence de la firme. Une entrée en scène un peu brusque pour celui qui aura désormais le rôle de rassurer et satisfaire aussi bien les joueurs que les actionnaires.

 

Météo

Bassin lémanique

18°C | 32°C

Ciel plutôt dégagé. Chaleur persistante. Maximales : 31 ºC. Vents NE soufflant de 10 à 15 km/h.

Voir la météo de la région ...

Découvre les artistes