En dépit de nombreux ajouts et mises à jour depuis sa sortie, Sea of Thieves a du mal à se défaire de l'image du jeu assez répétitif et pauvre en contenu qu'il était au début. Mais Rare ne compte pas baisser les bras.

 En effet, dans une interview accordée à Gamereator dans les derniers jours de décembre, le producteur exécutif du jeu, Joe Neate, a indiqué qu'un nouveau système de "quêtes améliorées". Ces dernières promettent une histoire plus profonde, un lore plus étoffé, et des quêtes jouables et intéressantes même en solo :

 "Certaines personnes désirent avoir des objectifs précis et guidé, des histoires, du lore, et nous savons que nous ne leur en avons pas assez donné. Mais nous avons prouvé que nous pouvons le faire et que cela fonctionne dans notre univers grâce à Hungering Deep ou Cursed Sails (...). C'est pourquoi nous une équipe au travail sur un nouveau système de quêtes améliorées autour de la mythologie et de l'histoire de ce monde, depuis longtemps d'ailleurs. Il était initialement prévu pour la quatrième mise à jour, mais nous l'avons finalement repoussé à 2019 (...) Je pense que lorsque nous l'ajouterons au jeu, cela plaira beaucoup aux joueurs qui veulent un lore plus soigné, de l'aventure et des histoires, mais également à ceux qui veulent jouer seuls (...)."

 La sagesse et l’envie de ne pas se livrer à des conjectures trop hâtives nous poussaient, il y a encore quelques mois, à ne pas envisager avant l’horizon 2020 l’arrivée d’une nouvelle génération de machines venant concurrencer la Nintendo Switch. Mais parce que la nouvelle année est l’occasion idéale pour évoquer l’avenir proche de notre média, une série de faits nous pousse à penser que Sony pourrait dégainer dès 2019 en dévoilant, voire en sortant sa PlayStation 5.

 Parce que la huitième génération a fait son temps

 La première est purement cyclique. En se basant sur les premières dates de sorties des différentes machines des dernières générations, il est possible d’établir une fourchette allant de 4 à 8 ans entre deux générations, avec une moyenne oscillant davantage entre 5 et 6 ans. Or, PlayStation 4 et Xbox One ont soufflées leur cinquième bougie en fin d’année dernière et atteindront donc le cap rarement dépassé des 6 ans d’existence à l’issue de 2019. Le timing semble donc idéal, la PlayStation 3 (7 ans) et la Xbox 360 (8 ans) restant les seules à avoir franchi ce seuil au cours des 4 dernières générations avant que leur constructeurs respectifs ne lancent une nouvelle console.

La seconde concerne davantage la question de l’obsolescence technique des machines. Le regain d’intérêt autour du marché PC lié à la plus grande accessibilité financière des configurations pour les joueurs a rendu la tâche nettement plus difficile aux consoles de salon. Exception faite des récentes machines de Nintendo qui ont opté pour une stratégie différente, les consoles constituaient auparavant le fleuron technologique du marché vidéoludique à chaque lancement. Ce ne fut pas le cas pour la Xbox One et la PlayStation 4, certes capables de faire tourner les titres dans de bonnes conditions, mais loin de supplanter le marché du PC à leur arrivée.

Si plusieurs d’entre elles ont su tirer leur épingle du marché (plus de 20 millions de Switch en moins de deux ans d’existence et 90 millions de PS4 vendues depuis 2013), les constructeurs ont donc fait le choix de proposer des consoles de milieu de génération capables de s’adapter à des cycles d’évolutions technologiques raccourcis, via la Pro et la One X jouant sur la fluidité et une résolution accrue. Les voir rapidement passer à la neuvième génération dès cette année n’aurait donc rien d’étonnant et serait la suite logique de cette démarche.

Parce qu’une absence à l’E3 n’est pas rédhibitoire

Mais alors, pourquoi n’évoquer que la PlayStation 5 en titre ? Les signaux sont certes positifs pour Microsoft, qui a notamment acquis de nombreux studios lors des des dernières années pour préparer l’avenir. Mais la firme doit, d’une part, préparer avec soin sa nouvelle génération pour éviter les erreurs de communication du lancement de la Xbox One, et d’autre part, jongler avec la sortie de sa Xbox One X survenue il y a seulement un peu plus d’un an alors que la PS4 Pro a déjà deux ans d’existence. Du côté de Sony, c’est surtout le choix de ne pas aller à l’E3 cette année qui interpelle : après avoir fait l’impasse ou livré le strict minimum au cours des derniers salons, ce choix augure forcément plus d’un changement de direction important que d’une volonté de montrer que le constructeur n’a tout simplement rien à annoncer cette année.

Rappelons d’ailleurs que Nintendo Switch, Xbox One et PlayStation 4 ont toutes été officiellement annoncées en dehors de l’E3. La seule exception récente concerne la Xbox One X qui fut présentée à l’E3 2017, mais la nationalité du constructeur et sa position dominante sur le marché américain font de ce dernier un enjeu crucial pour Microsoft, tandis que Sony mise davantage sur un marché mondial pour écouler ses machines. La PlayStation 5 a donc, tout comme ses prédécesseurs, toutes les chances d’être annoncée au cours d’un évènement spécial.

Parce que les annonces de jeux sont rares ces derniers mois

Absents à la Paris Games Week, désireux de ne pas proposer de PlayStation Experience 2018, Sony a renoncé aux nombreuses opportunités de dévoiler de nouveaux titres au cours des derniers mois. Un choix qui pourrait se justifier par la volonté de profiter de l’annonce d’une nouvelle machine pour présenter également quelques projets de nouvelle génération justifiant l’intérêt de cette dernière. Il suffit d’ailleurs de jeter un oeil aux studios de Sony Worldwide Studios ou à ceux travaillant de manière rapprochée avec Sony pour constater que seul Ghost of Tsushima a été récemment annoncé. Les autres sont donc à l’oeuvre sur de nouvelles productions, et il n’est d’ailleurs pas improbable que les titres n’ayant pas encore de date de sortie officielle (The Last of Us Part II, Ghost of Tsushima ou Death Stranding) sortent simultanément sur les deux générations de machines.

S’il reste possible que la console de Sony ne sorte pas cette année, une autre possibilité se dégage alors pour l’éditeur et constructeur nippon : faire revenir sa PlayStation Experience en fin d’année et profiter de celle-ci pour dévoiler sa PlayStation 5 qui sortirait alors début 2020. Un choix tout de même risqué puisque Sony serait alors quasiment absent de ce début d’année, offrant une fenêtre idéale à Microsoft pour continuer sur la lancée d’une communication nettement plus maîtrisée et convaincante sur cette fin de génération. Qu’il s’agisse de sa sortie ou de son annonce, gageons en tout cas que la PlayStation 5 a de bonnes chances de faire parler d’elle cette année.

 

 Si Nintendo n'a lancé qu'un nouveau jeu mobile en 2018 (Dragalia Lost, non disponible en France pour le moment), les résultats de l'entreprise nippone sur ce marché sont néanmoins positifs grâce à un jeu particulièrement lucratif : Fire Emblem Heroes.

 En 2018, Nintendo a généré 348 millions de dollars grâce à ses jeux mobiles, selon les chiffres rapportés par le site SensorTower. Un résultat en hausse de 15% par rapport à celui affiché l'an passé. Le lancement de Dragalia Lost aux États-Unis, au Japon et dans une poignée d'autres territoires en septembre dernier a contribué à ce résultat, puisque les joueurs de ce gacha free to play y ont dépensé près de 54,2 millions de dollars en microtransactions. Le véritable moteur du mobile chez Big N reste toutefois Fire Emblem Heroes. Depuis son lancement en février 2017, le jeu, également un gacha free to play, a généré 487 millions de dollars dont 230 millions en 2018, soit 66% des revenus mobiles de Nintendo sur cette année.

Pour 2019, la firme de Kyoto prépare la sortie de Mario Kart Tour sur nos smartphones. Aux dernières nouvelles, le jeu est attendu avant le 31 mars 2019, mais les informations à son sujet sont maigres pour le moment.

 Dice et Electronic Arts ont dévoilé le programme réservé aux joueurs de Star Wars : Battlefront II en janvier, avec en figure de proue l'arrivée du comte Dooku en tant que héros jouable.

 Avant de pouvoir dépenser leurs crédits et incarner le Seigneur Sith connu sous le nom de Dark Tyranus, les joueurs de Star Wars : Battlefront II vont pouvoir faire le plein d'XP grâce à trois évènements triple XP. Le premier, qui se termine ce soir, concerne les modes Affrontement héroïque et Confrontation de Héros. Le second est prévu du 11 au 13 janvier pour les modes Frappe et Escamourche, tandis que le dernier se tiendra du 18 au 20 janvier dans les modes Assaut Galactique et Combats spatiaux. Ensuite, le comte Dooku fera finalement son arrivée en jeu le 23 janvier. Le Sith aura droit à une apparence alternative "Rituel Sombre", tandis que les Clone Troopers pourront revêtir l'apparence des gardes de Coruscant. Enfin, un événement prévu du 25 au 27 janvier réduira de moitié le coût en points de bataille des combattants liés à l'époque de la carte jouée en mode Assaut Galactique.

Le mois de février sera également riche en nouveautés pour Star Wars : Battlefront II, avec non seulement l'arrivée d'un nouveau héros Jedi, Anakin Skywalker, mais également l'introduction d'un mode de jeu inédit impliquant des points de capture et des prises de contrôle de vaisseaux.

 L'éditeur Double Fine Presents vient d'annoncer que son titre Everything arrivera le 10 janvier sur Switch via le Nintendo eShop.

 Déjà disponible sur PS4 et PC depuis début 2017, le titre de David OReilly arrive donc sur la console portable de Nintendo quasiment deux ans après. Vous pourrez donc bientôt vous balader avec votre Switch en arpentant l'univers à travers cette expérience interactive, qui vous envoie explorer le grand tout que nous formons. Tout cela sans objectif ou score, votre curiosité étant votre seule limite.

 Un récent teasing orchestré par SEGA pourrait nous indiquer que l'insolente Catherine arrive sur nos ordinateurs.

 C'est sur la page Steam de Bayonetta qu'une actualité peu banale a été postée. Nommée "Baa", équivalent de notre bêêêh national, elle intègre uniquement la photo d'un mouton. Un animal régulièrement utilisé dans le jeu d'aventure coquinou d'Atlus. Rappelons que la marque "Catherine Classic" a récemment été déposée, et que SEGA est habitué à ce genre d'exercice, puisque le portage PC de Vanquish fut également teasé sur la fiche Steam de Bayonetta.

 Les développeurs des franchises Rusty Lake et Cube Escape ont annoncé leur disparition de l'App Store, suite à une erreur d'Apple.

 Si vous comptiez découvrir ces jeux d'aventure et vous êtes heurtés à une liste vide, pas d'inquiétude : par mégarde, les tenanciers de la plateforme les ont considérés comme des doublons et du spam, ce qui est évidemment erroné. Le studio espère qu'il s'agit d'une initiative automatique et que des membres d'Apple pourront rapidement rétablir cette situation causant un manque à gagner.

 Alors qu'un bug concernant le lancement des missiles nucléaires est récemment apparu dans Fallout 76, Bethesda fait le point sur les nouveautés à venir en jeu dans un nouveau bulletin "Au coeur de l'abri".

 Dans ce court article, Bethesda liste les nouveautés qui seront intégrées à Fallout 76 dans un futur proche. "De nouvelles quêtes, des événements en jeu hebdomadaires, de nouvelles ouvertures d'abris, un nouveau mode JcJ" mais aussi "la vente entre joueurs" sont ainsi au programme. En parallèle, l'éditeur américain a préparé une "grosse" mise à jour "qui règlera de nombreux problèmes que vous nous avez signalés". Les notes de patch seront publiées "bientôt". L'un de ces correctifs devrait concerner les missiles nucléaires, que les joueurs ne peuvent plus lancer depuis quelques jours. Bethesda a déclaré être en train d'étudier ce problème.

 Le début d'année 2019 est mouvementé pour Activision Blizzard. En apprenant que son directeur financier, Spencer Neumann, aurait été approché par Netflix, l'éditeur a décidé de le licencier brutalement sans en préciser la raison dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Un recrutement que la plateforme de streaming devrait officialiser prochainement, selon plusieurs sources.

 Chez Activision Blizzard, Spencer Neumann occupait un poste clé : celui de "CFO" (Chief Financial Officer), directeur financier en français. Un poste qu'il devrait prochainement retrouver chez le géant du streaming Netflix, si l'on se fie aux informations de Reuters et du Wall Street Journal. D'ici les prochaines semaines, il y remplacerait David Wells, qui avait déclaré en août dernier vouloir se retirer de son rôle après 14 années de bons et loyaux services. Selon la source de Reuters, Netflix voudrait que sa nouvelle recrue soit basée à Los Angeles et se concentre sur le financement de la production des contenus (séries et films).

Côté Activision, c’est Dennis Durkin, actuel directeur général, qui assume désormais les fonctions de directeur financier, poste qu’il occupait avant l’arrivée de Spencer Neumann, en mai 2017.

 Avec la sortie de mastodontes tels que God of War, Red Dead Redemption II et d'autres excellents jeux, difficile de dire que l'année 2018 n'a pas été riche une année riche en contenus ! On débute cette nouvelle année avec plein de nouveaux titres à venir, et qui annonce visiblement une très belle année pour les jeux vidéo.

 Et on débute avec les aventures du petit plombier moustachu, New Super Mario Bros. U Deluxe sur Nintendo Switch; viendra ensuite un peu plus tard le jeu d'avions Ace Combat 7 : Skies Unknown de Namco, ainsi que le nouveau Resident Evil 2 (2019), qui renoue les liens avec le jeu de 1998, on terminera ce mois de janvier avec Kingdom Hearts III, le RPG de Square Enix où plusieurs personnages du monde de Disney sont également présents dans l'intrigue.

 Difficile de passer à côté, 2018 aura été l'année Fortnite. Ce Battle Royale développé par Epic Games aurait ainsi rapporté près de 3 milliards de dollars, banquant sur une foule d'objets cosmétiques renouvelés régulièrement. Et puisque l'on ne change pas une équipe qui gagne, la firme nous prépare actuellement un nouveau skin.

 Malheureusement, le tout a une nouvelle fois fuité. Cette fois-ci, il ne s'agit pas des dataminers, mais des responsables du compte Instagram officiel du jeu qui ont posté un peu en avance cette apparence inédite. Il s'agit d'une elfe à la peau bleutée équipée pour l'hiver. Reste maintenant à savoir quand ce skin sera ajouté et quel sera son coût en V-Bucks.

Météo
Découvre les artistes