Splatoon est l’une des licences phares de Nintendo et avec l’arrivée du deuxième opus, sa dimension eSport continue de croître. Depuis plusieurs années, des championnats internationaux sont organisés sur les jeux de la licence et c’est à chaque fois l’occasion pour les joueurs les plus acharnés de faire leurs preuves. Mais si la scène compétitive prend de plus en plus d'ampleur, c’est bien parce que l’entreprise japonaise a décidé de faire un pas de plus dans sa direction.

 Splatoon 2 est un jeu simple à prendre en main et c’est pour cela qu’il attire naturellement une large audience, plus ou moins occasionnelle, qui prend son pied dans des batailles d’encre très rythmées. Mais au delà de l’aspect coloré et tout public, Splatoon 2 peut devenir très stratégique à haut niveau. C’est cette technicité qui attire les "try hardeurs" à pousser les limites du titre pour atteindre un niveau de jeu souvent impressionnant. La communauté qui s’est formée avec l’arrivée de Splatoon et Splatoon 2 n’a cessée de croître, et son avidité de connaissance fait que beaucoup de joueurs se sont naturellement tournés vers la compétition pour progresser et tenter de tirer leur épingle du jeu.

La compétition, une attention de tous les instants !

Mais une communauté a beau être ultra motivée par l’aspect compétitif, si le jeu en question ne propose pas les outils pour mettre en œuvre des tournois, c’est peine perdu. Dans le cas de Splatoon 2, le premier élément qui va dans le bon sens est que depuis le premier opus, les développeurs ont toujours cherché à équilibrer au maximum les armes et les équipements. Si ces derniers s’avèrent trop puissants, ils sont souvent nerfées et, au contraire, ceux qui sont très peu utilisés se retrouvent généralement améliorées dans les mises à jour régulières du jeu. Cette recherche d'équilibre, qui renouvelle à chaque fois la méta, est le signe que les concepteurs sont à l’écoute et qu’ils ont à coeur que Splatoon soit un titre équitable qui valorise le jeu, plutôt que la chance.

De manière générale, Splatoon 2 a été repensé pour être un jeu beaucoup plus collectif que son aîné. Les armes spéciales ont, par exemple, toutes été changées. Ceci pour instaurer de nouvelles attaques qui sont bien moins portées sur les actions individuelles comme pouvaient l’être, entre autres, le Bouclier ou le Kraken du premier Splatoon. On peut aussi mentionner le fait que dans le gameplay, la discrétion joue aujourd’hui un rôle très important, ce qui augmente l’importance de la communication entre les joueurs : l’échange d’informations au sein de chaque équipe est alors essentielle pour réussir à haut niveau.

Tout pour l’eSport

Au delà des mises à jour, présentes depuis le premier opus, c’est avec l’arrivée de Splatoon 2 que des éléments à la compétition ont vu le jour. Dans l’épisode précédent, il était déjà possible de créer des sessions privées de 8 joueurs et c’est ce qui rend les tournois possibles. Mais Nintendo a fait un pas en avant avec le second volet en ajoutant un mode spectateur assez complet. Il permet à deux personnes d’assister aux rixes dans des sessions privées en observant les scènes du point de vue des joueurs mais aussi du ciel, ceci afin de prendre de la hauteur et mieux comprendre l’ensemble des situations. Il est ainsi très simple pour les casters de suivre et commenter l’action. Ceci permet par ailleurs au grand public de comprendre les subtilités de ce qui se déroule sous leurs yeux. A ce propos, une mise à jour récente affiche désormais, en mode spectateur, le nombre de kills et d’assists de chaque joueur, le nombre d’attaques spéciales utilisées ainsi que le pourcentage de leur jauge spéciale. Autant d’informations qui permettent une bonne lecture de l’action sur des matchs de très haut niveau.

Prochaine étape : Splatoon European Championship

C’est dans cet élan eSport que, cette année encore, Nintendo organise le Splatoon European Championship. Ce championnat verra s’affronter les meilleures teams d’Europe dans des batailles d’encre à très haut niveau. En France, les qualifications démarrent dès ce mois d’octobre 2018 (pour tentrer de vous qualifier, rendez-vous ici) et permettront de sélectionner 8 équipes, qui s'affronteront ensuite sur la scène du stand Nintendo à la Paris Games Week. Comme l’an dernier, le championnat sera retransmis en direct. Il s’inscrit dans une démarche globale de championnats internationaux réguliers qui donneront sans doute un coup de boost à l'enthousiasme général de la communauté de joueurs sur Splatoon 2.

 

 Les services en ligne payants de la Nintendo Switch sont désormais actifs, et des questions émergent au sujet de son fonctionnement, notamment en ce qui concerne le stockage des sauvegardes dans le cloud.

 En effet comme nous vous le rapportions précédemment, la foire aux questions du site britannique de Big N indique que "les données de sauvegardes stockées dans le cloud ne peuvent être conservées en dehors de l'abonnement au Nintendo Switch Online". Une formulation qui pouvait laisser entendre une suppression directe de ces données. Toutefois, un représentant interrogé par IGN a affirmé :

"Si un abonnement au Nintendo Switch Online expire, l'utilisateur ne pourra plus accéder à ses sauvegardes dans le cloud. Toutefois, Nintendo permet aux utilisateurs qui se réabonnent dans les 180 jours suivants d'accéder à leurs précédentes sauvegardes."

 Après Nintendo et Sony, au tour de Microsoft de collaborer avec Epic Games pour la commercialisation d'un pack console Fortnite.

 Microsoft suit ses concurrents et dégaine à son tour un pack Fortnite. Afin de viser le public le plus large possible, celui-ci inclut une console Xbox One S 1 To, une manette, un mois d'essai Xbox Gold et Xbox Game Pass, et bien évidemment 2000 V-Bucks à utiliser dans la boutique Fortnite, ainsi que le pack cosmétique "Éon". Ce dernier comporte un ensemble d'objets cosmétiques, à savoir le skin légendaire "Eon", le planeur épique "Aurora" et la pioche rare "Resonator". Le tout est déjà disponible à la précommande sur le Microsoft Store au prix de 299.99 € et sera livré pour lancement de la saison 6 de Fortnite Battle Royale le 27 septembre.

 Ce fut l'une des quelques surprises de l'émission Inside Xbox diffusée hier : Microsoft a annoncé le retour de son évènement "X0", logiquement nommé X018 cette année. Rendez-vous le 10 novembre pour découvrir une sorte d'Inside Xbox géant, avec des informations croustillantes et des surprises au programme.

 Du 10 au 11 novembre, Microsoft tiendra à Mexico City un Fan Fest Xbox appelé X018, qui réunira plus de 10 000 amateurs de la marque. Pour ceux qui n'ont pas la chance de se déplacer, la firme de Redmond diffusera également, le 10 novembre, ce qu'elle annonce comme son "plus important Inside Xbox", d'une durée de 2 heures. Le programme n'a pas été détaillé, mais Phil Spencer met l'eau à la bouche des fans en expliquant qu'il faut s'attendre à des news, des avant-premières et des surprises. Il rappelle au passage que Microsoft avait annoncé le rachat de Rare lors du X02 en 2002. Le dernier véritable évènement X0 avait eu lieu en 2006, à Barcelone. Plusieurs jeux y avaient été dévoilés, comme Bioshock, Halo Wars et Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts.

 Le Tokyo Game Show semblait être l'occasion idéale pour faire le point sur la version Nintendo Switch de Dragon Quest XI, mais Square Enix s'est finalement montré avare en informations. Il faut se contenter d'un nom et d'un logo.

 Sur Switch, Dragon Quest XI : Les Combattants de la Destinée sera titré Dragon Quest XI S. Une lettre qui, comme l'a précisé Yuji Horii, peut signifier aussi bien "Switch", "Special", "Shaberu" (parler) que "Seiyû" (comédien de doublage au Japon). Pas d'autres informations pour le moment, si ce n'est la confirmation que Dragon Quest XI S ne sortira pas avant un bon moment sur Switch. Rappelons que le JRPG est arrivé chez nous le 4 septembre dernier sur PS4 et Steam, avec des nouveautés comme un doublage anglais et une fonction sprint. Espérons que les développeurs prévoient quelques nouveautés pour le portage Switch, comme un éventuel doublage japonais. Le producteur Hokuto Okamoto a justement évoqué ce sujet dans Famitsu, de manière évasive :

"Même si "Shaberu" (ndlr : faire parler les personnages) sera une priorité... je pense que certains joueurs préfèrent Dragon Quest sans voix, et nous gardons cela à l’esprit. Horii pourra en dire plus à ce sujet à un moment donné."

 Trois ans après la sortie de Sword Art Online : Lost Song sur consoles Sony, Bandai Namco décide de le relancer sur PC, à une date non précisée pour le moment.

 Après Hollow Fragment, Fatal Bullet et Hollow Realization, les joueurs PC auront droit à une nouvelle dose de Sword Art Online avec l'action-RPG Lost Song. Inscrit dans la continuité de Hollow Fragment, le titre met en scène Kirito et ses compagnons débarqués à Svart Alfheim, la nouvelle zone d'ALfheim Online, un monde aérien constitué de plusieurs continents. L'objectif : devenir le premier groupe à terminer cette zone. 19 personnages différents sont jouables, avec la possibilité de créer son propre héros.

 Suite à la récente sortie de Dragon Quest XI sur PC, la rédaction de PC Gamer a interrogé le créateur de la saga, Yuji Horii, au sujet de la possibilité d'obtenir plus de portages sur ce support.

 L'homme est revenu sur cette saga trentenaire et légendaire, qui a vu le jour d'abord sur Famicom, un support évident tandis que les ordinateurs étaient bien trop onéreux pour concerner le grand public. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et la plateforme est devenue viable pour Square Enix, qui nous a livré un portage du dernier opus. Les choses pourraient continuer ainsi puisque Yuji Horii déclare : "si Dragon Quest XI se vend bien sur PC, peut-être que nous pourrons publier d'anciens épisodes de la série sur ce support". Espérons alors que les joueurs soient au rendez-vous, ce que nous devrions savoir officiellement lors du prochain rapport financier de la firme.

 La sortie de Call of Duty : Black Ops 4 est en approche et en amont, le studio Treyarch nous en dit davantage sur le suivi post-lancement du FPS en ligne.

 Misant tout sur le multijoueur, ce nouvel opus devra naturellement se peaufiner et se renouveler au fil du temps, et les développeurs semblent l'avoir bien intégré, au vu de leur réactivité lors de la beta de Blackout. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Sur son blog, l'entreprise nous donne un petit aperçu de ce qui attend les joueurs dans les mois à venir.

 On apprend ainsi qu'hormis son season pass, Black Ops 4 proposera à tous ses possesseurs de remettre les pieds dans la sympathique bourgade de Nuketown, au mois de novembre, avec une petite refonte à la clé. En termes de personnages jouables, plusieurs spécialistes supplémentaires sont en conception, et le premier atterrira en décembre. Comme indiqué précédemment, le mode Blackout recevra lui aussi de nombreuses modifications (map, modes de jeu...), et enfin, des événements thématiques rythmeront nos matches au fil des mois.

 L'éditeur français Ubisoft est à l'honneur en ce moment sur PlayStation avec jusqu'à 60% de réduction sur une large sélection de jeux. C'est le moment de se faire plaisir.

 Si on attend avec impatience Assassin's Creed Odyssey, séance de rattrapge avec Assassin's Creed Origins, soldé en version standard, Delux et Gold. Plongez dans la magie de l'Egypte antique et remontez à la source de la confrérie des assassins à travers une aventure envoutante. Plus proche de notre époque, Far Cry 5 vous embarque dans un monde ouvert où seule la loi de la poudre règne. Affrontez la secte de fanatiques de Joseph Seed en solo ou en coopération à deux joueurs.

 Bien d'autres succès Ubisoft sont de la partie, avec The Crew 2, Rainbow Six Siege, For Honor ou encore Steep. Le plus dur est donc de choisir ! Vous avez jusqu'au 4 octobre pour en profiter.

 En regardant les chiffres de ventes des jeux en Amérique du Nord, en Europe comme au Japon, il paraissait bien que l'homme-araignée a confortablement tissé sa toile sur nos PS4 ces dernières semaines. Désormais les chiffres officiels tombent, et font plus que confirmer ce succès pressenti.

 Comme nous le rapporte cet après-midi la rédaction d'USA Today, Sony Interactive Entertainment a vendu 3,3 millions de copies du dernier Spider-Man à travers le monde durant ses trois premiers jours de commercialisation. Au moins cela, puisque cette donnée ne prend pas en compte les unités incluses dans les bundles PS4 Pro édition limitée. Voilà qui dépasse le précédent record fixé par God of War au mois d'avril (3,1 millions de copies en trois jours), et constitue ainsi le meilleur lancement de l'histoire de Sony pour une production maison. Le parcours du Tisseur devrait continuer à être positif avec un season pass de trois épisodes publiés d'octobre à décembre. Un record tombe également en termes de précommandes puisqu'un million de personnes auraient réservé leur exemplaire de Spider-Man.

 Pete Hines, vice-président du marketing chez Bethesda Softworks s'est entretenu avec Metro autour des relations de l'éditeur avec Nintendo.

 Mais, bien caché au milieu de l'interview, une déclaration de Pete Hines devrait faire vibrer les fans de blazko le barjo : Wolfenstein III est en développement chez Machine Games. En effet, lorsque Game Central tente le coup en demandant à Hines de l'assurer qu'un nouvel opus arrivera, la réponse se fait claire :

 "Absolument, nous faisons Wolfenstein III. Ils (Machine Games) ont dit sur scène qu'ils faisaient une pause dans l'histoire principale pour faire cette chose là (Youngblood). Mais nous voulons tous voir comment cela se termine."

Evidemment, aucune image ni information supplémentaire n'ont été données, il faudra désormais s'armer de patience pour savoir ce que nous réserve ce troisième opus de la série principale.

Météo

Bassin lémanique

-3°C | 3°C

Partiellement nuageux. Maximales : 3 ºC. Vents NNE soufflant de 10 à 15 km/h.

Voir la météo de la région ...

Découvre les artistes